Si vous prévoyez de voyager en zone tropicale dans un pays d’Amérique Latine ou d’Afrique, la vaccination contre la fièvre jaune sera très probablement une exigence des pays visités. Se prémunir contre la fièvre jaune par un vaccin devra être réalisé au moins 10 jours avant votre départ pour être efficace. La fièvre jaune est une maladie causée par le virus amaril qui se transmet par la piqûre d’un moustique infecté. Elle tire son nom du jaunissement de la peau et des yeux survenant lorsque le virus attaque le foie.

La fièvre jaune est endémique dans de nombreux pays. Pour entrer sur leur territoire, certains pays exigent ainsi la présentation d’un Certificat international de vaccination contre la fièvre jaune. D’après l’OMS, la fièvre jaune touche chaque année environ 200 000 personnes et serait à l’origine de 30 000 décès. Au cours de la préparation de votre voyage, vérifiez si la vaccination antiamarile est nécessaire.

Identifier les symptômes de la fièvre jaune ?

La fièvre jaune est un virus qui, tout comme le paludisme, est transmis par des piqûres de moustiques porteurs du virus. Ces moustiques infectés, de type Aedes et Haemogogus, sont responsables de la transmission de la maladie. Ils piquent habituellement durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.

Après une période d’incubation de sept jours en moyenne, les premiers symptômes de la fièvre jaune se manifestent. Le corps devient fiévreux. Des douleurs musculaires, des frissons, des maux de tête sont ressentis par la personne qui a contracté la maladie. Ces symptômes sont similaires à d’autres infections de type viral. Dans ses stades précoces, il est alors difficile de diagnostique la fièvre jaune. Dans certains cas graves, la fièvre jaune évolue vers une seconde phase qui peut être mortelle. Les symptômes aigus sont des vomissements, un teint jaune, un syndrome hémorragique ou encore des troubles rénaux.

Où sévit la fièvre jaune ?

L’Afrique est le continent le plus touché présentant chaque année le plus de cas d’infection. La maladie est également présente en Amérique du Sud. Au total, il existe 44 pays dans lesquels un risque plus ou moins élevé de transmission de la fièvre jaune est constaté.

  • Zones d’endémie en Afrique : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Kenya, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Tchad, Togo.
  • Zones d’endémie en Amérique du Sud : Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, Guyana, Guyane française, Panama, Paraguay, Pérou, Suriname, Trinité-et-Tobago, Venezuela.

La vaccination contre la fièvre jaune

La vaccination est actuellement le meilleur moyen de se prémunir de la fièvre jaune. Les Centres de vaccination contre la fièvre jaune sont désignés par l’Agence de la santé publique du Canada au nom du Canada afin de satisfaire aux exigences du Règlement sanitaire international.

Il est recommandé de renouveler sa vaccination tous les 10 ans. Le vaccin antiamaril est contre indiqué pour les enfants de moins de 9 mois, les femmes enceintes, les personnes présentant des déficits immunitaires graves et les personnes présentant des allergies graves aux protéines de l’œuf.

Le Certificat international de vaccination

Les autorités douanières de certains pays africains exigent de tout voyageur qu’il présente à son arrivée un Certificat international de vaccination ou de prophylaxie, valable dix ans. Ce certificat vous est délivré lors de la vaccination contre la fièvre jaune.

Présentement, les 20 pays qui exigent systématiquement une preuve de vaccination antiamarile sont : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée Bissau, Guyane française, Libéria, Mali, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Togo.

Dans de nombreux autres pays, les voyageurs en provenance de pays où il existe un risque de transmission de la fièvre jaune doivent également être munis d’un Certificat international de vaccination.

Pour savoir à quoi ressemble le Certificat international de vaccination, découvrez le document fourni par l’Agence de la santé publique du Canada.