Nous croyons tous que l’assurance voyage pour snowbirds est contraignante et que les assureurs veulent seulement notre argent. Plusieurs canadiens qui voyagent ont le sentiment que les questionnaires médicaux sont injustes. Les questions posées sont vagues et dans des termes que seul un professionnel de la santé pourrait comprendre. Les polices sont perçues comme ayant été créées pour exclure et porter à confusion. En réalité, que vous voyagiez en Floride, à Cuba ou n’importe où dans le monde, l’assurance voyage snowbird est la chose la plus importante dont vous aurez besoin outre votre passeport durant votre voyage. La responsabilité, aussi pénible qu’elle soit, retombe sur vous pour compléter la proposition de façon exacte et connaître les garanties de votre police d’assurance snowbird. Alors voici Les 10 commandements de l’assurance voyage pour les snowbirds à suivre pour éviter un résultat regrettable en cas de demande de règlement :

1. Tu respecteras les Exigences d’Admissibilité

La première chose à retenir à propos de l’assurance voyage est que chaque produit contient des exigences d’admissibilité différentes. Vous devez respecter ces exigences pour être admissible à l’achat d’une assurance. Mais le fait de ne pas être admissible à un produit ne veut pas dire qu’il n’y a pas un produit pour vous quelque part. Le magasinage est toujours une bonne idée.

2. Tu ne feras pas d’erreur sur la proposition

Compléter une proposition d’assurance voyage peut être non seulement une tâche pénible et compliquée, mais peut être aussi angoissante pour plusieurs voyageurs canadiens. Le stress de savoir que vous ne serez peut-être pas couvert si vous faites une erreur sur le questionnaire médical est une raison qui motive bien des snowbirds à ne pas faire l’achat d’une couverture d’assurance. Un conseil pour éviter des erreurs est de demander à votre médecin de famille de vérifier votre proposition avant d’apposer votre signature. Conserver des notes sur vos conditions médicales et vos prescriptions est aussi un avantage.

3. Tu liras la police

Les polices d’assurance sont assez longues pour endormir n’importe qui, certes, mais l’importance de son contenu est indéniable. Cela est particulièrement vrai pour les sections concernant ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas. Beaucoup trop de snowbirds voyagent en présumant qu’ils sont couverts pour une condition qui, en fait, est exclue dans la police. Par exemple, la plupart des assureurs ne couvrent pas l’arthrite ou le lupus, mais ne pose aucune question les concernant dans le questionnaire médical. Notre conseil – Lisez votre police avant de voyager!

4. Tu devras être stable

La période de stabilité des conditions préexistantes est des plus importantes car les assureurs l’utilisent, parmi bien d’autres facteurs, pour évaluer le risque couvert. Toute condition préexistante qui ne respecte pas la période de stabilité requise ne sera pas couverte, ainsi que toute urgence reliée à cette condition. Les périodes varient d’un assureur à l’autre, alors assurez-vous de vous informer auprès de votre courtier en assurance voyage de la période de stabilité que vous devez respecter afin d’être couvert pour vos conditions spécifiques.

5. Tu contacteras la compagnie d’assistance avant de recevoir des soins

Chaque assureur exige que vous contactiez la compagnie d’assistance d’urgence dans les délais les plus raisonnables avant de recevoir des soins. Cette règle est une règle générale. Évidemment, certaines urgences sont si grandes qu’il pourrait vous être impossible de le faire. Dans ce cas, l’hôpital pourrait le faire pour vous. Pour cette raison, vous devriez toujours transporter vos cartes d’assistance avec vous car elles contiennent l’information nécessaire dans le cas d’une demande de règlement pour une urgence médicale. Cependant, ne présumez pas que quelqu’un contactera la compagnie d’assistance en votre nom. Il est de votre responsabilité de vous assurer que la compagnie d’assistance a été contactée, alors vérifiez que cela a été fait lorsqu’il vous est possible de le faire.

6. Tu comprendras la définition de Traitement

Ces jours-ci, les médecins préfèrent prévenir une condition plutôt que de la « traiter ». Le problème est qu’une fois le médicament prescrit, il se trouve dans votre dossier médical et l’assureur le considère comme traitement pour cette condition. L’idée derrière cette notion est que si vous ne preniez pas le médicament, vous pourriez développer la condition pour laquelle il est prescrit. La définition de traitement se trouve dans la partie Définitions de votre police d’assurance voyage.

7. Tu ne pourras pas te faire rembourser les soins ou traitements électifs qui ne sont pas nécessaires du point de vue médical

Les assureurs ne couvrent généralement pas les traitements médicaux ou hospitaliers, les interventions chirurgicales ou les soins médicaux électifs subis au cours d’un voyage, si ce voyage a été entrepris en vue d’obtenir des services médicaux ou hospitaliers, que ce voyage ait été recommandé par un médecin ou non. Autrement dit, si vous êtes en attente d’un traitement avant votre départ ou planifiez de recevoir le traitement au cours de votre voyage, le traitement ne sera pas couvert.

8. Tu seras au courant des Avertissements relatifs à ton pays de destination

Peu importe où vous voyagez, certains pays sont sujets à un Avertissement aux voyageurs, en raison de situations touchant votre sécurité ou votre santé, ce qui pourrait affecter votre assurance voyage ou votre assurance annulation et interruption de voyage. La liste complète des Avertissements se trouve sur le site Web du Gouvernement du Canada à http://voyage.gc.ca/ dans la section Voyage – Conseils aux voyageurs et avertissements. Assurez-vous de vérifier avant votre date de départ, car les situations dans ces pays peuvent changer rapidement.

9. Tu comprendras la franchise sélectionnée

Sélectionner une franchise est une excellente façon d’économiser sur votre prime. Plus la franchise est élevée, plus vous économiserez. Mais, assurez-vous d’être au courant des politiques de votre assureur concernant l’option de franchise, car certains appliqueront la franchise par voyage, et certains l’appliqueront par évènement médical urgent.

10. Tu seras stable à la date de départ de chaque voyage pour la durée du régime annuel multivoyage

Un régime annuel multivoyage est une bonne façon d’épargner si vous voyagez souvent durant l’année. Il fournit une couverture hors de votre province de résidence pour la période sélectionnée, autant de fois que vous voyagez durant l’année, pourvu que vous ne dépassiez pas la limite permise par votre province de résidence. Toutefois, il ne faut pas oublier que toute condition préexistante doit être stable à chaque date de départ, alors soyez certains d’informer votre courtier de tout changement dans votre état de santé pour savoir si la condition en question sera couverte.

En conclusion, l’idée est d’être un voyageur et un snowbird bien informé. Plus vous êtes informés, mieux préparez vous serez en cas d’urgence médicale durant votre voyage hors de votre province. Oui, les polices d’assurance snowbird sont longues et ennuyantes, mais une petite lecture n’a jamais fait de mal à personne et l’information est votre meilleur outil pour vous protéger.