5 choses à prévoir pour un voyage de ski

L’hiver arrive à grands pas… Bonne blague! L’hiver a déjà commencé dans plusieurs coins du pays. Alors que pour certains qui sont en quête perpétuelle du soleil et de la chaleur c’est une malédiction, d’autres se réjouissent de pouvoir commencer leurs sports favoris un peu plus tôt dans la saison. Les skis sont prêts, la neige est là, allez hop on part dévaler les pentes!

Depuis quelques années, il semble y avoir un engouement pour les voyages de ski. Les sports extrêmes ayant la cote, les gens recherchent une bonne dose d’adrénaline pour des montagnes plus grosses que le Mont Saint-Sauveur ou même le Mont Saint-Anne. Les destinations comme l’Ouest canadien, les Rockies, les Alpes et le Japon sont des endroits rêvés pour les amateurs de ski et de planche à neige.

Un voyage de ski, ce n’est pas comme aller dans un tout inclus. Habituellement, tout ce que tu as besoin c’est de ton maillot de bain et de crème solaire et le tour est joué. Par contre, pour la réussite d’un voyage de ski, il y a quelques petits trucs à prévoir.

1- Assure-toi d’être en forme

Quelques semaines (voire quelques mois) avant le grand départ, commence à entraîner ton corps tant au niveau cardiovasculaire qu’au niveau musculaire. On est généralement habitué à une sortie de ski par weekend et c’est tout. Lors d’un voyage de ski, c’est plutôt 4-6 jours de sport qu’on fait endurer à son corps. Mets toutes les chances de ton côté en te préparant physiquement.

2- Prépare une liste de bagages

C’est rare qu’on te donne ce conseil, mais lors d’un voyage de ski, mieux vaut prévoir plus que pas assez. Certains centres de ski au pays demandent le port obligatoire du casque c’est donc toujours mieux d’en amener un. De toute façon, il est toujours recommandé de porter un casque! L’idéal est de se prévoir deux paires de lunettes en cas de bris. La grande majorité des centres de ski ont des boutiques, mais, en pleine saison, les prix risquent d’être exorbitants. Comme la température peut varier d’une journée à l’autre, il est important de prévoir plusieurs couches de vêtements, quitte à en enlever au cours de la journée.

3- Prévois si tu veux utiliser ton équipement ou en louer

La majorité des centres de ski offrent la location d’équipement sur place. Par contre, si on veut utiliser son propre équipement, il faudra prévoir les coûts associés au transport et les risques que ça peut engendrer. Il serait malencontreux d’arriver sur place avec des fixations endommagées dans le transport, par exemple. Il est aussi recommandé de se magasiner un bon sac de transport. À noter : si c’est la première fois que l’équipement sera utilisé dans la saison, s’assurer de faire sa mise au point avant le départ ou de s’informer des endroits où il sera possible de le faire une fois rendu à destination.

4- Planifie à l’avance pour sauver des sous

Plusieurs centres de villégiatures offrent des rabais lorsque l’hébergement et le billet de remonte-pente sont combinés. Il est donc judicieux de prévoir quelques semaines à quelques mois d’avance pour réserver le tout, surtout en saison haute. Les centres de ski sont reconnus pour les prix faramineux qu’ils chargent dans leurs restaurants et snack bars, donc il est important de prévoir des collations pour se donner un boost d’énergie pendant la journée.

5- Ne pars pas sans assurances

Comme pour tous les autres types de voyage, il est plus que recommandé de se munir d’une assurance voyage avant le grand départ. Tant pour couvrir les risques d’accident, que les vols et les annulations dûs à plusieurs facteurs comme, disons, une avalanche! Il est important de valider avec le conseiller certains aspects de la couverture, comme il s’agit d’un sport plus à risque et d’un type de voyage qui est évidemment plus dispendieux. Voici quelques points à garder en tête concernant la couverture :
– Quelle est la destination ainsi que la longueur du voyage?
– Est-ce que ça couvre également l’équipement loué ou si c’est seulement pour son propre équipement?
– Est-ce la même couverture pour un skieur ou un planchiste?
– En cas d’accident sur la montagne, est-ce que la couverture inclut le rapatriement par hélicoptère à l’hôpital le plus proche (si nécessaire)?
– Est-ce que les plus petits objets (comme les passes de ski perdues ou volées) sont couverts?
– Est-ce que les différents types d’activités comme le ski hors-piste ou dans les parcs à neige sont couverts?
– Quelles sont les clauses pour la couverture d’équipement volé, perdu ou endommagé?
– Est-ce que les soins postvoyage pour des blessures résultant d’un accident, comme la physiothérapie, par exemple, sont couverts?
– Est-ce que l’héliski est couvert?

Article rédigé par l’équipe de Nomad Junkies. Une séries d’articles verront le jour sur notre blogue au cours des prochains mois

 

nomad