Quel genre de budget est nécessaire pour voyager? Ça, c’est la question ultime pour toute personne qui est en phase de planifier son prochain voyage. Il y a tellement de facteurs qui peuvent influencer le montant d’argent requis pour partir à l’étranger. Cependant, avant de sortir sa calculatrice et son tableau Excel, il y a certaines choses à considérer qui vont aider dans la planification budgétaire.

Il existe deux approches quand vient le temps de penser à son prochain voyage. Pour ceux qui sont plus du type à rêver depuis toujours à une destination spécifique et qui sont prêts à tout pour réaliser ce rêve, il faudra alors bâtir son budget en fonction de la destination choisie. À l’opposé, pour les gens avec plus de flexibilité, c’est possible de se déterminer à l’avance un budget et ensuite de sélectionner une destination compatible avec ce budget.

Ce qu’il faut considérer avant de commencer à planifier

• Durée du voyage :
Que ce soit pour une longue fin de semaine ou pour un voyage à long terme, les coûts vont évidemment varier. Si on se fie à une règle de base pour les budgets de voyage, particulièrement pour les voyageurs indépendants (par exemple, de type backpackers), on peut s’attendre à dépenser au minimum 1000 $/mois. Ceci revient à environ 35 $/jour.

• Temps de l’année :
Pour ceux qui sont flexibles avec leur horaire, c’est recommandé de profiter de l’entre-saison pour voyager. Non seulement c’est moins achalandé, mais les prix seront beaucoup moins élevés qu’en saison haute. Cette information est généralement facile à trouver dans les guides de voyage. Les vacances d’été et la période des fêtes sont à éviter, car tout est drastiquement plus cher.

• Destinations :
Les pays en voie de développement sont beaucoup plus abordables que les pays occidentaux. On peut s’attendre à en avoir bien plus pour son argent en choisissant des destinations en Amérique du Sud, Asie du Sud-Est et Europe de l’Est comparativement à l’Amérique du Nord, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et les pays scandinaves.

• Activités spécialisées :
La pratique de certaines activités requiert un budget spécial à cause des coûts qui y sont associés. Surfer une vague ne coûte rien, surtout lorsqu’on compare ça au prix d’un billet de remonte-pente en ski. C’est la même situation pour la plongée en apnée versus la plongée sous-marine avec bombonne. Il est important de penser aux types d’activités auxquels on veut participer lors de la planification du budget.

• Style de voyage :
Quel type de voyageur es-tu? Si le voyage indépendant est une option envisageable, rester dans des auberges de jeunesse et utiliser le transport local sera considérablement moins cher que d’opter pour des vacances de luxe.

Lorsque ces facteurs auront été évalués, il sera plus simple de se former une idée sur le type de voyage à planifier. Les prochaines étapes correspondent à déterminer quels sont les coûts fixes à prendre en charge avant le grand départ. Pour avoir une idée générale du budget à s’allouer pour un voyage, il est préférable de commencer ses recherches à l’avance.

• Vols :
Le meilleur moment pour acheter son billet d’avion est environ six semaines avant le départ afin d’obtenir le meilleur prix disponible. Les sites comme Flytripper et Yulair (pour les vols au départ du Canada) envoient une infolettre pour rester à l’affût des rabais sur les vols. Sur les sites comme Kayak, Skyscanner et Flighthub, c’est possible d’activer une alerte pour être informé lorsque le prix d’un vol diminue. Pour les déplacements à l’intérieur du pays, il peut être intéressant de vérifier les coûts des vols domestiques auprès des compagnies low-cost.

• Assurance voyage :
Souvent négligée par les voyageurs, l’assurance voyage est sans aucun doute l’achat le plus important à considérer. Personne ne devrait partir en voyage sans une assurance voyage, si ce n’est que pour avoir l’esprit en paix pendant ses vacances. Avec une sélection de types de couvertures disponibles incluant l’assurance médicale, l’annulation de voyage et la protection contre le vol/perte, des options sont disponibles pour toutes les situations. N’oublie pas de te procurer une assurance voyage.

• Visa :
Un bon point de départ afin de trouver si un visa est requis pour visiter un pays est le site des Affaires étrangères du gouvernement. Pour les Canadiens, il y a jusqu’à 101 pays qu’on peut visiter sans visa. C’est important d’inclure ces frais dans son budget, mais aussi de prévoir la bonne devise pour payer le visa si celui-ci n’est disponible qu’une fois rendu à destination.

• Équipement de voyage :
Ceci pourrait potentiellement occuper une part importante du budget de voyage si l’on est peu ou pas du tout équipé. Pour un premier voyage, il faudra déterminer si on a besoin d’une valise ou d’un sac à dos et se procurer une bonne paire de souliers de marche, des vêtements légers et confortables ainsi que tout autre item spécifique à une activité (ex. masque et tuba, vêtements d’hiver, équipement de camping, etc.).

C’est maintenant le moment du grand départ! À ce point-ci, les seules dépenses seront :

• Logement (à moins d’avoir déjà réservé)
C’est possible de réserver en ligne sur des sites comme Booking.com ou Agoda, qui offrent une immense sélection de choix pour tous les budgets. Airbnb est également une autre option pour réserver un logement.

• Transport
Les choix sont illimités! On peut opter pour faire de l’auto-stop tout comme s’offrir les services d’un chauffeur privé. Pour réduire les coûts au minimum, pourquoi ne pas se familiariser avec le système de transport en commun? Le covoiturage est également très populaire en Amérique du Nord et en Europe.

• Nourriture
Une partie importante de la découverte d’une nouvelle culture se fait par la nourriture. C’est possible d’économiser de l’argent en cuisinant par soi-même, mais il faut se permettre quelques gâteries avec des spécialités locales. Dans certains pays, la nourriture de rue est le moyen idéal pour sauver quelques dollars.

• Activités
À moins de vouloir se cloîtrer dans un chalet au milieu de la forêt ou simplement de se faire bronzer sur la plage, il est préférable de se garder une petite portion du budget pour des tours guidés, des activités, des frais d’entrées ou même des classes.

• Souvenirs
Bien évidemment, acheter des souvenirs n’est pas obligatoire! Par contre, pour ceux qui désirent ramener une tranche de leur paradis à la maison, il faudra prévoir un petit montant dans son budget à cet effet.

• Urgences
Il est recommandé de cacher de l’argent dans différents sacs et compartiments de ses bagages en cas de vol ou de perte. Par ailleurs, le fonds d’urgence peut être utile pour une « expérience unique » qui n’avait pas été initialement incluse dans le budget.

Ces quelques lignes directrices vont permettre d’établir un bon budget de base pour la préparation d’un voyage futur. La clé du succès est la flexibilité. Il est bien de respecter son budget la majorité du temps, mais c’est aussi acceptable de se gâter à l’occasion. Ces vacances ne devraient pas être une source de stress, mais plutôt une source de joie à l’idée de découvrir le monde.

Article rédigé par l’équipe de Nomad Junkies.

 

nomad