Avec les journées qui raccourcissent et la température qui va bientôt tomber sous zéro, c’est le bon moment pour commencer à planifier un voyage pour se sauver de l’hiver canadien. Plusieurs retraités migrateurs, communément appelés snowbirds, optent pour des destinations ensoleillées chez nos voisins du Sud, les États-Unis.

Malheureusement, les jours où le dollar canadien était au pair avec le dollar américain font bel et bien partie du passé. De nos jours, voyager aux « States » pour une longue période nécessite plus de préparation pour réussir ses vacances tout en respectant son budget.

Voici cinq façons d’économiser de l’argent pour vos prochaines vacances hivernales aux États-Unis :

1. Compte de banque et carte de crédit

En ce qui concerne l’échange de devises, il existe trois principales options : convertir une grande somme d’argent avant le départ, retirer de l’argent US aux guichets automatiques ou payer ses dépenses sur place avec une carte de crédit.

L’utilisation d’une carte de crédit à l’étranger est généralement l’option la plus rentable, même en prenant en compte les frais de transaction de 2 à 3% imposés par les compagnies de cartes de crédit. Selon le site Web Money We Have, il existe pour les Canadiens quelques cartes de crédit sans frais de transaction à l’étranger telles que:
Marriott Rewards Premier Visa
Rogers Platinum MasterCard
Fido MasterCard
Home Trust preferred Visa
Amazon.ca Rewards Visa Card

Une autre option intéressante consiste à obtenir une carte de crédit en dollars américains émise par une banque canadienne. Certaines banques ont même des succursales aux États-Unis; vous pouvez ouvrir un compte bancaire en dollars américains et ainsi éviter les frais de retrait et de transaction à l’étranger. Avec certaines institutions, il est même possible de n’avoir aucuns frais de transfert de votre compte canadien à votre compte américain.

2 . Transport

Les snowbirds qui désirent migrer au Sud pour l’hiver peuvent choisir de se déplacer par voie terrestre ou par avion. Conduire votre propre véhicule peut s’avérer la méthode de transport la plus économique. Non seulement le prix de l’essence aux États-Unis est beaucoup moins cher qu’au Canada, voyager avec votre voiture vous accordera beaucoup d’autonomie et de liberté une fois rendu à destination. Voici quelques éléments à considérer avant d’entreprendre un roadtrip :
• Effectuer une vérification complète de votre véhicule;
• Vérifier la validité de votre permis de conduire, l’immatriculation du véhicule, l’assistance routière et l’assurance voiture (contacter votre assureur pour être certain que vous êtes couvert à l’extérieur du pays);
• Anticiper les coûts additionnels tels que les péages, les haltes routières, les frais de stationnement et de vignettes (possibles avec certains types de logement) ou l’obtention d’un permis de conduire international.

Avec l’augmentation des compagnies aériennes « low cost » et la multiplication des vols à rabais en ligne, s’envoler aux États-Unis peut définitivement être une option abordable pour rejoindre votre petit coin de paradis au soleil. Pour dénicher des aubaines sur les vols, envisager un départ à partir d’aéroports américains près de la frontière canadienne. Par exemple, pour les vols vers la Floride, décoller de Burlington s’avère généralement moins cher que de Montréal ou d’Ottawa. Garder en tête qu’une fois rendu à destination, vous devrez débourser pour les coûts de location de voiture ou pour utiliser les transports en commun pour vous déplacer.

3. Hébergement

Que ce soit en louant un condo, en achetant une maison de vacances ou en conduisant un véhicule récréatif, les options d’hébergement représenteront probablement la plus importante portion de votre budget.

Être propriétaire d’un VR vous permettra une grande liberté. Cela peut être très pratique et réconfortant d’avoir une maison sur roues sans se soucier de payer un loyer ou de gérer le stress de posséder une propriété à l’étranger. Cependant, ce type de voyage ne convient pas à tous.

Pour les voyageurs novices ou les nouveaux snowbirds, louer un logement est un choix intéressant. Cela vous permettra de tester des destinations avant de choisir un endroit coup de cœur et de vous engager dans l’achat d’une résidence secondaire. Les facteurs comme la localisation, la taille de l’habitation et les services offerts vont évidemment influencer le prix.

En comparaison à l’achat, la location procure plusieurs avantages. En plus d’éviter les coûts d’assurances, de taxes et de frais de propriété, vos responsabilités et vos préoccupations sont minimisées pendant vos vacances hivernales. Par contre, pour retrouver le sentiment d’un chez-soi à l’étranger année après année, il peut être nécessaire de réserver son logement bien en avance. Voici quelques sites Web spécialisés dans la location de maisons de vacances :
VRBO (Vacation Rentals by Owner)
Homeaway.com
Vacationrentals.com
TripAdvisor (Vacation Rentals)
Airbnb

4. Destinations

Trouver la destination idéale où passer ses mois d’hiver peut s’avérer un vrai casse-tête. Avant de prononcer son verdict et de s’établir dans un endroit spécifique, il est recommandé de visiter quelques destinations pour une courte période afin d’y évaluer le coût de la vie. Prendre le temps nécessaire de trouver les services à proximité, d’évaluer l’offre d’activités selon ses intérêts et, bien sûr, prendre connaissance des conditions météorologiques de la région. Les états américains les plus populaires pour les snowbirds canadiens sont la Floride, l’Arizona, le Texas et la Californie.

Plusieurs destinations comme Virginia Beach, Scottsdale (Arizona) et Kissimmee (Floride) désirent attirer les voyageurs retraités et proposent des formules avantageuses même en dollars canadiens. Ces initiatives ont comme objectif d’encourager les Canadiens à visiter les États-Unis malgré la faiblesse du dollar canadien. Il y a également plusieurs autres états américains ensoleillés moins touristiques à ne pas sous-estimer.

Même si les États-Unis regorgent d’endroits populaires pour les snowbirds, vous pouvez également jeter un coup d’œil aux destinations encore plus au sud pour sauver des coûts. Les pays tels que le Mexique, le Panama et le Costa Rica offrent un coût de la vie plus bas sans négliger les aspects clés : chaleur, soleil et plage.

5. Assurance voyage

Peu importe votre âge ou votre état de santé, voyager aux États-Unis sans assurance voyage comporte d’immenses risques. Comparés au Canada, les soins de santé aux États-Unis sont beaucoup plus élevés et pourraient même affecter votre situation financière. Que ce soit pour une courte ou pour une longue période, soyez bien conscient des enjeux reliés à un voyage chez nos voisins américains.

Contactez votre représentant d’assurance voyage dès maintenant pour déterminer le plan qui répond le mieux à vos besoins en prenant en considération vos antécédents médicaux et la durée de votre séjour. Souscrire à une assurance voyage vous procurera la tranquillité d’esprit nécessaire pour profiter de vos mois d’hiver bien au chaud. Pour obtenir plus d’informations sur l’assurance voyage pour les snowbirds, visiter la Foire aux questions d’Escapade assurance voyage.

De plus en plus de retraités désirent s’évader au soleil pendant l’hiver. Adopter le mode de vie snowbirds est une alternative intéressante. Une bonne préparation ainsi que des recherches approfondies vous permettront de séjourner sous les palmiers tout en respectant votre budget.