Premier voyage solo : 10 conseils pour réussir l’aventure d’une vie

Tu souhaites explorer le monde, mais tu es le seul de ton entourage à vouloir voyager à tout prix. Le proverbe « Vaut mieux être seul que mal accompagné » prend tout son sens dans l’univers du voyage. Si tu es prêt à partir et à réaliser tes rêves, vas-y! Fais-le par toi-même! Voyager en solo sera une des expériences les plus enrichissantes de ta vie. Sans compromis ni obligations, tu vas pouvoir faire ce que tu veux vraiment à ton propre rythme. Voici quelques conseils pour faciliter ton premier voyage en solitaire :

1) Réalise que c’est normal d’avoir peur

La peur est probablement ce qui freine le plus de personnes de partir voyager seul. C’est commun de ressentir des appréhensions par rapport à quitter sa zone de confort pour affronter l’inconnu et la solitude. Ce sentiment déclenche une quantité de questions qui sont sans réponses lors de ta première expérience solo : est-ce que je vais me faire des amis? Je n’ai jamais mangé au restaurant seul, est-ce que ça va être inconfortable? Est-ce que je vais être en sécurité? Que se passe-t-il si je tombe malade pendant que je suis seul?

Accepte l’existence de ces inquiétudes. Une bonne préparation ainsi que l’expérience vont résoudre tout ça. Voyager seul, c’est l’occasion de se faire plein de nouveaux amis de différentes nationalités, mais aussi d’apprendre à apprécier les moments avec soi-même. Ne laisse pas la peur te paralyser et t’empêcher de partir voyager; limite les imprévus en souscrivant à une assurance voyage. Une tonne de nouvelles aventures n’attendent que toi!

2) Choisis bien tes premières destinations

Certaines destinations sont plus adéquates au voyage solo. Pour rencontrer d’autres voyageurs seuls, les pays de l’Asie du Sud-Est et l’Amérique latine sont très populaires ainsi que l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Portugal. Choisis bien ton type d’hébergement, il est plus difficile de se faire des amis en dormant dans un hôtel 5 étoiles que dans une auberge de jeunesse. Privilégie les maisons d’hôtes, les B & B et les lodges avec des salles communes et qui organisent des activités ainsi que des soupers pour leurs invités. Fais tes recherches pour ne pas te retrouver dans un endroit où il n’y a que des couples ou des familles.

3) Planifie en détail ton arrivée

Pas de plan, pas de problème! L’idéal est d’avoir une idée générale ou une ligne directrice plutôt qu’essayer de tout prévoir avant le grand départ. Voyager seul offre une flexibilité accrue et la possibilité de changer son itinéraire au gré de ses envies et des rencontres.

Comme c’est ta première expérience solo, assure-toi de bien planifier ton arrivée. Est-ce que tu as besoin d’un visa ou d’une preuve de sortie? De vaccins? Informe-toi avant le départ! Planifie tout en détail, du moment où tu débarques de l’avion jusqu’à ton check-in à l’auberge que tu as réservée. Tu ne veux pas avoir l’air perdu et vulnérable en sortant de l’aéroport. Cherche sur Internet la meilleure façon de se rendre du terminal à ton hébergement. Dans plusieurs pays, il y a des types de taxi ou de transport en commun qui sont sécuritaires et d’autres, déconseillés. Renseigne-toi sur le prix moyen de ce trajet pour bien négocier et ne pas te faire arnaquer.

4) Voyage léger pour faciliter tes déplacements

Limite le poids de tes bagages pour maximiser ta mobilité. Sépare tes items de voyage en deux :
1) Dans ton sac à main ou ton sac à dos de jour, gardes ton passeport, tes cartes bancaires et tes objets de valeurs (appareil photo, ordinateur, cellulaire…)
2) Dans ta valise ou ton sac à dos principal, mets-y le reste de tes affaires.

La règle d’or est de conserver en permanence ton petit sac à dos collé sur toi comme si ta vie en dépendait : tu ne le lâches jamais! Pour ton gros backpack, gardes-y toujours un œil. Les vêtements sont beaucoup plus faciles à remplacer qu’une carte de crédit. Si tu dois aller aux toilettes et que tu ne veux pas t’encombrer de ton bagage principal, demande à d’autres voyageurs qui t’ont l’air sympathique de le surveiller et amène avec toi ton précieux petit sac.

5) Traine un livre avec toi

Un livre, c’est un compagnon de voyage. Que ce soit au restaurant ou dans les transports, tu n’es jamais seul quand tu es plongé dans ta lecture. Ça évite d’être importuné, mais tu peux tout simplement le refermer si l’on t’aborde et que tu apprécies la conversation. Les livres peuvent rapidement devenir lourds et encombrants dans tes bagages, tu peux opter pour un Kindle ou toute autre liseuse électronique.

6) Invente-toi des amis ou un amoureux que tu dois aller rejoindre

Pas besoin de le crier sur tous les toits que tu voyages seul. Pour rester en sécurité, évite de mentionner à tout le monde que tu es en solo. Dans certains pays, les chauffeurs de taxi veulent te faire changer d’endroit où dormir et racontent même des sornettes comme quoi l’auberge que tu cherches est fermée. L’excuse parfaite est de dire que tu dois absolument te rendre à l’endroit prévu, car tu dois y rejoindre des amis ou ton amoureux. Invente des noms et des nationalités pour être plus crédible au besoin!

7) Reste connecter à tes proches

Ne passe pas vingt-quatre heures sur vingt-quatre sur Facebook. Si tu pars voyager, c’est pour vivre le moment présent et non pour être branché sur ton téléphone intelligent. Force-toi à interagir avec l’environnement autour de toi.

Vu que tu voyages seul, fais parvenir ton itinéraire approximatif à tes proches pour des raisons de sécurité. Pas besoin de leur envoyer les détails précis à la minute près. Tiens-les simplement au courant de tes grands déplacements. Si tu planifies te déconnecter complètement pendant plusieurs jours, par exemple pour un trek dans l’Himalaya au Népal, avise ton entourage que c’est normal si tu ne donnes pas signe de vie jusqu’à telle date.

8) Dégêne-toi

Apprends à parler aux étrangers. Pour rencontrer d’autres voyageurs et des locaux, ça commence bien souvent avec un sourire et quelques mots. Sois curieux et pose des questions pour engager une conversation. Comment est-ce que la personne s’appelle et où habite-t-elle? Tu peux lui demander où elle a voyagé précédemment et où elle planifie aller ensuite. Comme la plupart des voyageurs empruntent les mêmes itinéraires, ça fait un sujet de discussion commun.

La meilleure façon de faire de nouvelles rencontres est de s’inscrire à des activités comme des cours de cuisine, des tours guidés, des pub crawls, des classes de yoga…

9) Fais confiance à ton instinct

Quoi qu’il arrive, soit alerte et si tu as un mauvais feeling, n’y va pas. Prends le taxi suivant, cherche une autre auberge, reviens sur tes pas. En cas de doute, écoute ta petite voix intérieure et évite les risques non nécessaires. Pas besoin de tout rationaliser, tu es libre de changer de décision vu que tu voyages seul. Si ton instinct te dit qu’il y a quelque chose qui cloche, écoute-le.

Applique les règles de base de sécurité : ne marche pas seul à la noirceur, évite les ruelles, informe-toi auprès de ton auberge sur les quartiers sécuritaires et accompagne d’autres voyageurs au besoin pour manger ou sortir.

10) Pars l’esprit en paix avec une assurance voyage

Les mésaventures font les meilleures histoires à condition d’être bien assuré. Si tu dois consulter un médecin à l’étranger ou gérer le vol de ton passeport, tu veux avoir choisi la bonne assurance voyage. En cas de panique, tu veux pouvoir parler rapidement à ton représentant d’assurance dans ta langue. Opte pour une compagnie fiable et reconnue comme Escapade Assurance Voyage qui offre plus de 30 formules d’assurance élargies pour bien répondre à tes besoins, peu importe le motif de ton voyage ou ton profil de santé. Voyager seul n’a pas besoin d’être stressant, il suffit d’être prévenant.

Après tout, la chose la plus difficile de voyager seul est de prendre la décision de partir. Des milliers de personnes partent seules, maintenant plus que jamais! Voyager en solo te permettra de t’ouvrir à de nouvelles expériences, de renouer avec toi-même et de chérir des rencontres inoubliables. Qu’est-ce que tu attends?

Article rédigé par l’équipe de Nomad Junkies.

 

nomad