Siroter une boisson alcoolisée en voyage est souvent synonyme de relaxation et d’évacuation du stress de la vie quotidienne. Beaucoup de personnes seraient d’avis que l’image de vacances parfaites inclut la dégustation d’un cocktail à la piscine en regardant un coucher de soleil. Imagine-toi un instant sous les tropiques avec la boisson de ton choix, que ce soit un piña colada, une coupe de vin ou une bonne bière froide… Ce petit geste semble en apparence innocent, mais l’abus d’alcool est une des raisons les plus communes d’invalidité des polices d’assurance.

Tout est agréable sous le soleil jusqu’à ce que ta réclamation d’assurance soit rejetée s’il y a des preuves que tu étais sous l’influence de l’alcool quand l’accident est arrivé. Avant de te rendre à ton prochain party en ville ou de te joindre à une tournée des vignobles, contacte ton représentant en assurance voyage pour revoir les clauses et les inclusions de ta protection voyage concernant la consommation d’alcool.

Pendant que tu recherches la solution d’assurance voyage qui répond le mieux à tes besoins, garde en tête les éléments suivants et valide avec ta compagnie d’assurance s’ils s’appliquent à ta situation :

• Considère ton état de santé : Certains problèmes de santé préexistants qui étaient stables selon les critères de l’assurance voyage, tels que le diabète ou des conditions cardiaques, peuvent être aggravés par l’alcool. En cas d’urgence médicale en voyage, ta réclamation sera rejetée si c’est prouvé que la consommation excessive d’alcool en est la cause. Les prestations ne s’appliquent pas aux dépenses engagées en raison de tout sinistre, décès ou blessure si des preuves démontrent qu’au moment du sinistre, du décès ou de la blessure, le trouble de santé à l’origine du sinistre était empiré par la consommation excessive d’alcool.
• Ne fais pas preuve de négligence : C’est facile de baisser la garde en succombant à ses inhibitions après avoir bu quelques verres. Chaque incident sous l’effet de l’alcool risque d’annuler la validité de ton assurance voyage. Ce n’est pas nécessaire de se priver du plaisir d’un cocktail, mais évite absolument d’être intoxiqué et de t’aventurer dans des activités qui pourraient dériver en blessure ou en perte de tes affaires.
• Partage ta situation : En cas d’urgence, la première étape est de contacter le centre d’assistance de ton assurance voyage, peu importe la quantité d’alcool ingérée. L’agent te posera des questions à propos de ton incident et des détails qui sont reliés ou non à la consommation d’alcool. Il est possible qu’il n’y ait absolument aucune corrélation entre la cause de l’accident et l’influence de l’alcool. Dans le cas opposé, si la situation résulte d’une négligence, il faut s’attendre à ce que l’assurance voyage ne s’applique pas. Ta réclamation sera évaluée attentivement, mais sois conscient qu’il est probable que tu doives couvrir tes dépenses médicales à tes propres frais.
• Informe-toi sur la limite d’alcool dans le sang : Chaque pays et chaque assureur a une définition différente d’une consommation excessive d’alcool. Vérifie les règles concernant le taux d’alcoolémie et la quantité d’alcool présente dans le sang inscrites dans les exclusions de ta police d’assurance. En règle générale, la plupart des compagnies d’assurance voyage se réfèrent simplement à la limite légale du pays dans lequel elles opèrent. Par exemple, le Code criminel du Québec stipule que quiconque voyageant dans la province ne peut présenter un taux d’alcoolémie supérieur à la limite de 0,08% ou 80 mg d’alcool par 100 ml de sang.

Ne laisse pas cette information te décourager de prendre un verre pendant tes vacances! Lorsque tu es à la maison, tu dois boire de façon responsable et avec modération, alors applique ces précautions lorsque tu voyages. Garde à l’esprit que le même niveau de vigilance et de bon sens devrait être exercé lors de la visite d’un pays étranger.

• Bois avec modération : Si tu ne gères pas la quantité que tu consommes, tu risques de ne pas être couvert par ton assurance voyage en raison d’exclusions liées à la consommation d’alcool.

Astuce : Reste hydraté et évite les beuveries. Avoir une gueule de bois pendant tes vacances n’est certainement pas une utilisation productive de tes congés!

• Respecte la loi : Tous les pays n’ont pas les mêmes règles et les mêmes lois concernant l’âge légal pour boire, la consommation d’alcool en public, la vente d’alcool à certains moments de la journée ou même la possession d’alcool en général (comme dans certains pays musulmans par exemple).
Astuce : Fais des recherches sur ta destination avant de partir pour éviter les surprises ou les amendes!

• Bois ou conduis, choisis : Conduire après avoir consommé de l’alcool est un risque inutile qui pourrait entraîner des sanctions potentiellement sévères dans certains pays. Tu devrais aussi éviter de monter dans un véhicule si le conducteur est en état d’ébriété.
Conseil : Avant de partir en soirée, planifie ton retour en vérifiant les horaires de transport en commun, en téléchargeant des applications de covoiturage sur ton téléphone intelligent ou en notant simplement le numéro d’une compagnie de taxis locale.

• Sois conscient du contenu de ta boisson : Garde en tête que dans de nombreux pays, les habitants fabriquent leur propre version de spiritueux brassés à la maison. Comme ce type d’alcool n’est pas distillé, il pourrait constituer une menace pour ta santé. En plus, la teneur en alcool de ces types de boissons populaires pourrait être beaucoup plus forte qu’à la maison. Fais attention aux substances chimiques qui pourraient être mises dans ton verre par des personnes avec de mauvaises intentions. Comprends bien que le dopage des boissons est un problème mondial qui affecte également les hommes et les femmes et qu’il ne faut pas le prendre à la légère.
Astuce : Ne laisse jamais ta boisson sans surveillance, garde-la toujours avec toi ou bien en vue. Regarde attentivement pendant que le barman prépare et te sert ta boisson. N’accepte pas les boissons d’étrangers!

Il est tout à fait normal de souhaiter boire des boissons alcoolisées pendant tes vacances et cela ne devrait pas te décourager de le faire. Cependant, comme l’alcool peut nuire à ton jugement, il est important de comprendre les limites et les exclusions de ta police d’assurance voyage. Contacte ton agent d’assurance voyage pour discuter de la meilleure solution pour tes besoins de voyage. Souviens-toi que les vacances sont un moment à toi pour te relaxer, te détendre et t’amuser.

Article rédigé par l’équipe de Nomad Junkies.

 

nomad