Depuis les dernières années, il y a une augmentation du nombre de voyageurs qui partent découvrir le monde pour une première fois. Ce phénomène est attribuable entre autres au fait qu’explorer de nouveaux pays est de plus en plus accessible. L’arrivée des compagnies aériennes low-cost et la popularité grandissante du voyage indépendant contribuent largement à cette vague de voyage.

L’organisation d’un long périple peut devenir une grosse source de stress. On se questionne sur plusieurs choses comme : quelle assurance voyage choisir? Partir ou rester? Où aller? Quel est le meilleur moment pour quitter? Personne ne connaît la réponse parfaite puisqu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon d’aborder le voyage. Apprendre de ses erreurs va permettre de devenir un voyageur aguerri.

Les voyageurs d’expériences sont tous passés par là et ils ont survécu. Ne te laisse pas berner par l’image léchée que tu vois sur les médias sociaux. Tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a certaines choses qu’ils auraient aimé savoir avant de partir à la conquête de l’inconnu.

1. Prends ton temps

Courir d’une destination à l’autre dans le but de cocher des items sur sa bucket list peut vite devenir épuisant. Relaxe, assied-toi dans un café pour regarder les gens, gâte-toi avec un dernier coucher de soleil! Après tout, c’est TON voyage. C’est préférable de visiter moins de pays, mais de prendre son temps pour vraiment apprécier cette nouvelle culture. D’ailleurs, c’est normal de s’allouer une journée de repos à ne rien faire, surtout lorsqu’on voyage à long terme.

2. Limite la quantité de choses que tu amènes

Il y a un concept économique bien simple qui s’appelle la Loi de Pareto. De façon concrète, ça veut dire que 80 % du temps, tu vas utiliser 20 % des items que tu as amenés. Si jamais il te manque quoi que ce soit, tu pourras fort probablement te le procurer à l’étranger.

Il y a trois items qu’on devrait toujours avoir :
– Un paréo (qui peut être employé comme un foulard, une couverture, une serviette et même une robe);
– Du papier de toilette ou des mouchoirs (c’est surprenant à quel point la majorité des toilettes n’en ont pas, surtout en Asie);
– Du désinfectant pour les mains (tu l’auras deviné, il n’y a pas de savon antibactérien dans ces toilettes-là).

3. Sois intelligent avec ton argent

Rendu à la moitié de ton périple, tu ne veux surtout pas réaliser qu’il ne te reste plus un sou et tu dois rentrer à la maison. Sois conscient de l’argent que tu dépenses, mais garde-toi un petit coussin pour des activités imprévues. Ce serait dommage d’être sur voilier au beau milieu de la grande barrière de corail et s’empêcher de plonger parce que ce n’était pas planifié dans le budget initial…

Sois créatif et développe des trucs pour économiser de l’argent en voyage comme cuisiner pour toi-même et faire de l’auto-stop ou du couchsurfing dans les endroits qui ne sont pas à risque. Étire la valeur de ton argent en travaillant quelques heures par jour en échange d’être logé et nourri.

4. Procure-toi une assurance voyage

Ça peut sembler être une dépense inutile, surtout quand on considère tout l’argent déjà déboursé pour les vols, l’hébergement et les activités. Cependant, ça ne devrait pas être pris à la légère. Si tu n’as pas assez d’argent pour te payer une assurance, peut-être que tu ne devrais pas voyager en premier lieu. Tout peut arriver lorsqu’on est à l’étranger et la dernière chose que tu veux c’est de te retrouver seul pour te débrouiller en cas d’accident.

5. Fais attention à tes effets personnels

Personne d’autre que toi ne va protéger tes objets de valeurs si tu t’endors dans le train. Assure-toi de les garder en ta possession en tout temps. Sois prudent et ne risque jamais ta propre sécurité pour des biens matériels. Rappelle-toi que tout est remplaçable. Se procurer une bonne couverture d’assurance voyage va permettre de réduire considérablement le stress associé aux vols et aux pertes.

6. Prends soin de ta santé

C’est une partie de plaisir jusqu’à ce que ton corps arrête de suivre et que tu te retrouves cloué au lit pendant une semaine. Il n’y a aucune raison de boire tous les soirs ou de manger n’importe quoi sous prétexte qu’on est en vacances. Au contraire, ça devrait être une opportunité de découvrir de nouveaux fruits et légumes exotiques.

Bois de l’eau à la tonne! C’est tellement facile d’oublier de s’hydrater quand l’eau potable n’est pas aussi accessible qu’à la maison.

7. Réalise que tu vas peut-être/fort probablement tomber malade

Une chose est certaine, ce ne sera pas le fun et tu devras possiblement te familiariser avec les établissements médicaux locaux. Sois prévoyant en prenant une assurance voyage avant ton départ. Prépare une petite trousse avec des médicaments de base et des pilules de charbon activé pour les maux d’estomac mineurs. Le truc ultime pour soulager les piqures d’insectes et les muscles endoloris est sans aucun doute le Tiger Balm.

8. Sois flexible : adapte-toi à ton nouvel environnement

Voyager demande une grande ouverture d’esprit. Les gens locaux ont des attentes élevées par rapport au respect de leur culture. C’est correct de « go with the flow », mais il ne faut pas oublier que nous sommes des visiteurs. Certains comportements peuvent être interprétés comme une insensibilité culturelle. Il est important d’effectuer des recherches avant de partir pour savoir qui est toléré et ce qui ne l’est pas.

9. Accepte qu’il y a des moments où tu vas te sentir seul

C’est un sentiment fort qui peut survenir à tout moment et qui va disparaître aussi vite qu’il est apparu. Apprends à le reconnaître et sache que c’est normal de s’ennuyer de la maison. N’aie pas peur de rencontrer d’autres voyageurs et des gens locaux. L’être humain, de nature, est porté à aider son suivant, il suffit de demander.

En voyage, de purs étrangers deviendront tes meilleurs amis et faire ses adieux ne sera jamais facile. Essaye de rester en contact avec les gens que tu rencontres. Peu importe où tu te trouves dans le monde, tu vas rapidement réaliser que ce n’est pas pour rien qu’on dit « Qui se ressemble s’assemble ».

10. Anticipe le choc culturel et sache que le choc culturel inverse est aussi inévitable

Il y a tellement de choses différentes qui vont te frapper de plein fouet quand tu arrives dans une nouvelle destination. Ce n’est pas du tout comme à la maison!

Dans certains pays en voie de développement, la gestion des déchets et la protection de l’environnement sont des concepts bien en retard si l’on se fie aux standards occidentaux. Dans plusieurs mégapoles, la notion d’espace personnel est inexistante. Essayer de se garder une bulle peut paraître impossible, mais il faut comprendre que c’est peut-être à l’encontre de la culture.

C’est primordial de s’armer de patience. En effet, c’est une des qualités qui va s’avérer le plus difficile à développer parce rien de fonctionne aussi bien qu’à l’habitude. Ça va arriver que le traversier ne quitte qu’une fois rempli ou que l’autobus tombe en panne sur le bord de la route. Tu devras apprendre à ne pas te fier aux horaires et à planifier tes déplacements en conséquence.

11. N’aie pas peur de marchander et négocier

Une chose est claire, tu vas te faire arnaquer au moins une fois. Passe par-dessus et apprend de tes erreurs. Dans certains pays, il est coutume de négocier avec les marchands. Essaye de capter les comportements spécifiques à chaque endroit pour faciliter la transaction.

12. Tiens un journal de voyage et prends des photos

Les souvenirs s’estompent… Même si ce n’est que quelques lignes dans un cahier tous les deux jours avant de se coucher, essaye de prendre en note les endroits que tu as aimés, les gens que tu as rencontrés et les expériences que tu as vécues. C’est précieux de pouvoir partager ces moments avec sa famille et ses amis. Des supports visuels et des écrits vont aider à se replonger dans ces aventures passées. Prends aussi des photos mentales. Arrête-toi une minute pour savourer cet instant par toi-même.

13. Découvre les nouveaux endroits selon ton humeur sans te fier uniquement à ton guide de voyage

« Pourquoi pas! » est la nouvelle devise à retenir, sors des sentiers battus. Personne ne t’oblige à visiter un monument historique parce que c’est une attraction touristique populaire. C’est TON voyage, TON temps, TON argent. Ton guide de voyage devrait rester ça, un guide. Parle avec les gens locaux, lis des blogues voyage, perds-toi…

14. Ne prends pas pour acquis les exigences de visa

Tous les passeports ne sont pas égaux. Ce serait regrettable, une fois à destination, de devoir rebrousser chemin à défaut de n’avoir pu présenter les documents nécessaires à l’entrée. Pour les voyageurs qui prévoient visiter plus d’un pays, il est important de prendre en considération le temps et le processus de demande de visa. Ça peut devenir compliqué de trouver le consulat le plus proche pour produire un visa à la dernière minute. Sois à l’affût du nombre de pages restantes dans le passeport, car ce n’est pas toujours évident de le renouveler à l’étranger.

15. Fais-toi confiance et vas-y, fais-le!

S’il y a une chose à se rappeler, c’est que voyager n’est pas aussi intimidant que ça en a l’air. Ce n’est pas aussi dangereux que ce que les médias représentent. Finalement, ce n’est pas aussi dispendieux que ce que l’industrie touristique te fait croire. Apprends de tes erreurs! C’est grâce à ces erreurs que tu vas évoluer en tant que voyageur.

Article rédigé par l’équipe de Nomad Junkies.

 

nomad