Comment profiter de tes études à l’étranger pour voyager

Beaucoup de grands voyageurs admettent que leur passion pour les voyages a commencé tôt dans leur vie. Dans de nombreux cas, un semestre d’études à l’étranger a alimenté ce désir éminent d’explorer le monde. Si tu as la chance de participer à un tel programme, tu réaliseras rapidement que cette expérience va bien au-delà d’un simple semestre d’études dans un nouveau pays. C’est une occasion unique de voyager, de découvrir une nouvelle culture et peut-être d’apprendre une nouvelle langue. Si tu as l’envie profonde de collectionner les étampes dans ton passeport pendant tes études à l’étranger, suis ces conseils pour en profiter au maximum.

1. Choisis la bonne destination

Les options sont illimitées quand il s’agit de choisir où tu peux étudier pendant un semestre à l’étranger. Toutefois, si tu as l’intention de passer tout ton temps libre à explorer les environs et à faire des excursions, trouve une ville qui est bien connectée en terme de transport. Vérifie la distance entre ton université et l’aéroport principal, mais aussi avec les aéroports secondaires. En Europe, par exemple, de nombreux transporteurs à très bas prix (comme Ryanair ou EasyJet) opèrent à partir de petits aéroports régionaux afin de réduire les coûts.

Tu peux également rechercher des universités ou des campus dans des villes qui sont facilement accessibles en bus ou en train. Si tu désires économiser une nuit d’hébergement et gagner du temps, opte pour des bus de nuit qui sont généralement plus abordables et te permettront de passer plus de temps à la destination plutôt que dans les transports.

2. Optimise ton horaire

Si tu as le luxe de construire ton propre horaire, évite les cours les lundis et vendredis pour te créer des longs week-ends chaque semaine! C’est la meilleure façon d’utiliser ton temps efficacement pour des excursions à l’extérieur de la ville. Si cela s’avère difficile, alors choisis au moins les cours du lundi le plus tard possible et les cours du vendredi le plus tôt possible.

Tu n’as pas nécessairement besoin de voyager à l’extérieur du pays chaque semaine, à moins, bien sûr, que tu aies prévu ton budget en conséquence et que tu aies les ressources financières pour le faire. Permets-toi de te perdre dans ta propre ville d’accueil, d’observer les gens et d’essayer de t’intégrer complètement en tant que local. Tu pourras également prendre des cours de cuisine, rejoindre un club de conversation si tu veux apprendre une nouvelle langue ou simplement profiter du plein air en faisant des excursions d’une journée.

3. Recherche les réductions pour étudiants

Être étudiant a ses avantages presque partout dans le monde. Même si tu as un budget limité, tu pourras en faire plus avec ton argent en recherchant des activités qui offrent des réductions aux étudiants ou des activités gratuites. Dans de nombreuses grandes villes, tu pourras participer à une variété de visites guidées gratuites.

Ta carte d’étudiant te permet également d’économiser de l’argent sur les tarifs d’autobus ou de trains vendus à un tarif réduit. De plus, dans le cadre de ton programme d’études à l’étranger, tu pourras participer à des voyages organisés ou à des voyages adaptés aux étudiants étrangers.

Porte attention aux promotions des « Happy Hours » pour étudiants et demande toujours aux bars et restaurants s’ils ont des réductions pour les étudiants, tu seras surpris de réaliser combien de commerces offres des rabais. Commande-toi également la carte d’étudiant internationale ISIC reconnue partout dans le monde et utilise-la autant que possible.

4. Adapte ta charge de travail

Tous les programmes d’études ne nécessitent pas la même implication scolaire. Plusieurs universités ne tiennent pas compte des résultats scolaires d’un semestre à l’étranger, il suffit de réussir les cours afin d’obtenir les crédits associés.

Teste tes compétences organisationnelles en optimisant ton travail les soirs de semaines pour avoir plus de liberté le week-end. Pour maximiser ton temps, organise tes travaux de groupe la semaine et conserve toutes tes lectures pour les longs trajets de bus et de train.

5. Prolonge ton séjour

Au premier abord, partir pour une plus longue période que le temps prévu pour ton semestre peut sembler intimidant. Mais rappelle-toi que tu seras parti trois ou quatre mois pour étudier, alors ajouter quelques semaines pour voyager passera rapidement. Tes amis et ta famille seront toujours là à ton retour et tu pourras rester connecté plus facilement que jamais grâce aux nouvelles technologies, après tout tu n’es qu’à une session FaceTime de tes proches.

Si tu n’as pas besoin de retourner à la maison tout de suite après tes études, prends le temps de visiter d’autres destinations à la fin de ton semestre pour rentabiliser ton coût de billet d’avion. Le choc du retour avec les factures à payer, les responsabilités, les emplois et peut-être les enfants te rattraperont rapidement, alors profite au maximum de ce temps précieux pour embrasser ton mode de vie nomade.

6. Voyage prudemment

Pendant tes escapades de fin de semaine, tu resteras probablement dans des auberges de jeunesse et tu prendras des transports en commun pour économiser de l’argent. C’est simple : dépense moins, voyage plus! Mais cela signifie aussi que tu dois être prudent. Garde tes biens personnels en toute sécurité en investissant dans un cadenas, en laissant tes objets de valeur à ta résidence et en souscrivant à une assurance voyage.

Certaines universités exigent que tous les étudiants étrangers soient assurés, il est donc de ta responsabilité de t’assurer que tu as la couverture adéquate. Renseigne-toi auprès de ton représentant en assurance voyage afin de trouver la solution appropriée pour toi qui couvrira les urgences médicales, le vol ou la perte des bagages et l’annulation de voyage.
Vivre un semestre à l’étranger est l’occasion parfaite pour approfondir tes connaissances tout en explorant le monde, profites-en pleinement! Stimule ta curiosité dans un environnement dépaysant et tisse des amitiés durables pendant cette expérience mémorable à l’étranger.

Article rédigé par l’équipe de Nomad Junkies.

 

nomad