Questions fréquentes des coopérants

L’assurance couvre les soins médicaux d’urgence et les risques de guerre dans le monde entier. Seul la Syrie est exclue de la territorialité. La prime d’assurance est fonction de la durée et de la destination. Si plusieurs pays constituent votre destination à l’étranger, la soumission d’assurance se fonde sur le pays le plus à risque.
Trois critères principaux entrent dans l’établissement de la prime d’assurance pour classer le niveau de risque d’un pays de destination. Le premier est la situation géopolitique ayant une incidence directe sur la sécurité d’un coopérant international et son degré d’exposition à des risques de guerre, de violence populaire ou d’actes criminels. Le deuxième se base sur le coût des soins de santé pratiqués localement. Enfin, le maillage des établissements de santé et la qualité des traitements dispensés sont le troisième critère. Dans une région n’offrant pas ou peu de services de soin de standard international, l’assuré devra être transporté vers un autre pays au besoin. Cela a donc une incidence directe sur l’établissement de la prime d’assurance pour cette destination.
En sélectionnant la destination « Zone à risque / risques spéciaux / expatriés », vous accèderez à la couverture des conséquences médicales d’un acte de guerre, de violence populaire et autres situations relevant du risque de guerre.
Le régime pour coopérant international peut être souscrit jusqu’à l’âge de 74 ans.
Si votre police est déjà en vigueur, elle peut être prolongée pourvu que :

  1. Vous présentiez votre demande de prolongation ou de complément d’assurance au moins cinq (5) jours avant la date d’expiration de votre période d’assurance existante ; et
  2. Il ne soit survenu aucun événement ayant entraîné, ou qui pourrait entraîner, une demande de règlement au titre du contrat d’assurance ; et
  3. Il n’y ait eu aucun changement dans votre état de santé ; et
  4. Il n’existe aucune raison pour laquelle vous devez chercher à recevoir des soins médicaux au cours de la nouvelle période de couverture.

La personne assurée doit contacter en personne et par téléphone un agent d’Escapade Assurance Voyage pour demander une prolongation de son contrat.

Toute demande d’annulation doit être notifiée avant la date d’entrée en vigueur de votre police d’assurance. Si la demande est faite sous un délai de 10 jours suivant la date d’achat, il n’y a aucun frais d’annulation. Tout remboursement de primes après ce délai de 10 jours est soumis à des frais détaillés dans votre certificat d’assurance.
Si votre police est déjà en vigueur, s’appliquent des frais de par police, déduit du remboursement, pour tout retour hâtif. Aucune demande de règlement ne doit avoir été présentée à l’assureur ou en attente d’être présentée. Une preuve de retour acceptable est exigée. La nouvelle date de terminaison du contrat retenue dépend du régime d’assurance que vous avez souscrit. Veuillez vous référer à votre certificat d’assurance.
Toute modification de vos dates de voyage doit être notifiée avant la date d’entrée en vigueur de votre police d’assurance. Il n’y a aucun frais. Les jours supplémentaires vous seront chargés avec une prime minimale. Les jours excédentaires vous seront remboursés dans la limite de la prime minimale variable selon le contrat souscrit. Veuillez vous référer à votre certificat d’assurance pour les frais applicables.
Pour le plan Soins médicaux d’urgence pour coopérant, vous devez déclarer initialement tous les pays visités, y compris les pays de transit. La tarification se base sur le pays le plus à risque. Si au cours de votre voyage, vous devez vous rendre dans une destination additionnelle, il vous faut contacter l’un de nos agents afin de l’ajouter. Cela n’augmentera pas la prime d’assurance s’il s’agit d’un pays classé moins à risque que le pays le plus à risque déclaré initialement.